La vie de l'ESA

Article dans Articles sur les retraites

Vers un modèle de retraite anglo-saxon ?

Dans cet article, paru dans La Tribune le vendredi 28 juin 2013, Sylvain Rousseau, Directeur du département prévoyance santé, retraite et avantages sociaux chez Towers Watson, en évoquant la possibilité d’intégrer le principe de capitalisation dans notre système de retraite, répond à la question suivante : « Va-t-on en France vers un modèle de retraites anglo-saxon ? ».

Les points non résolus par la réforme des retraites de 2010

La réforme de la retraite en France a été enclenchée à partir de 2007, avec l’accession de Nicolas Sarkozy au pouvoir. Ce vaste programme de réaménagement des conditions de départ à la retraite a fini par aboutir à ce que l’on nomme communément « la réforme des retraites de 2010 ».L’objectif de cette réforme a été clairement de réduire le déficit, puis de tenter de parvenir à l’équilibre des régimes de retraite, aujourd’hui largement déficitaires.

La solution qui a été adoptée par les gouvernements qui se sont succédés sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy a été de retarder l’âge légal de départ à la retraite de deux ans, contraignant la majeure partie des travailleurs à sortir de la vie active à 62 ans, au lieu de 60 ans (comme c’était le cas avant que n’entre en vigueur la réforme des retraites de 2010).

Cependant, comme l’indique cet article paru dans Les Echos du mercredi 10 et jeudi 11 novembre 2010, la question des retraites est loin d’être résolue, dans la mesure où la réforme de 2010 n’a fait que commencer à s’attaquer au problème.

Réforme des retraites de 2010

Alors que la réforme des retraites de 2010 entre en application le 1er juillet 2011, l’Ecole Supérieure d’Assurances (ESA) a jugé utile, pour ses étudiants, pour les participants à ses formations, mais aussi pour les visiteurs de son site internet, de publier sur son site cet article paru dans Les Echos du mercredi 10 et jeudi 11 novembre 2010, remarquable par la clarté et la qualité de sa synthèse, énumérant en 10 points les principaux changements que va entraîner la mise en application de cette réforme des retraites de 2010.

La France, avec la mise en place de la réforme des retraites de 2010, a fait le choix politique de tenter de sauver le système des retraites par répartition, et ce, malgré le phénomène inéluctable du vieillissement croissant de la population.Comment ? En allongeant la durée de cotisation, et donc en retardant d’autant l’âge d’entrée à la retraite (l’âge légal d’ouverture des droits à la retraite étant globalement passé de 60 ans à 62 ans).

Mais, au-delà d’avoir repoussé l’âge légal de départ à la retraite de 2 ans, quelles ont été les autres conséquences engendrées par la réforme des retraites de 2010 ? C’est à cette question que répond cet article des Echos en énumérant en 10 points les changements clés induits par cette réforme.

Analyse du risque dépendance

Le risque dépendance s’est considérablement accru ces dernières décennies, touchant de plus en plus de personnes, en raison notamment de deux facteurs, à savoir : le vieillissement de plus en plus important de la population française, et l’éclatement de la cellule familiale. La réalisation massive du risque de la dépendance pose deux types de problèmes à l’échelle nationale, problèmes que Patrice-Michel Langlumé, Président de l’Ecole Supérieure d’Assurances (ESA) et auteur de cet article, s’attèle ici à mettre en évidence, et auxquels il propose d’apporter des solutions à la lumière de sa carrière de Haut Dirigeant de compagnies d’assurances et d’institutions de prévoyances.

Calcul du déficit des régimes de retraites

Le calcul du déficit des régimes de retraites se base sur des prévisions macroéconomiques élaborées par la Direction du Trésor. Cette dernière vient de remettre au Conseil d’Orientation des Retraites de nouvelles hypothèses macroéconomiques sur lesquelles il se basera pour calculer les nouvelles prévisions de déficit des régimes de retraites. Ce nouveau rapport était nécessaire pour actualiser des données dont les derniers chiffres dataient de 2007.

Quelle réforme des retraites en France ?

2010 devant être l’année de la réforme des retraites en France, il convient pour l’Etat français de trouver une réponse adaptée aux problèmes auxquels se trouve confronté le système des retraites.Voyant dans le mécanisme de rémunération du Livret A un modèle qui pourrait fournir un principe directement applicable dans le domaine de la réforme des retraites, les auteurs de cet article préconisent une transformation des composantes à « prestations définies » de notre système en « cotisations définies », jugées plus souples et plus raisonnables.

La question de l’âge légal de départ à la retraite

Face au problème auquel se retrouvent confrontés les systèmes de retraites européens (la diminution croissante du nombre des actifs par rapport au nombre de retraités), la plupart des Etats des pays d’Europe ont répondu en augmentant l’âge légal de départ à la retraite. Cet article de Martine Durand fait le point sur la situation des principaux pays de l’OCDE face à la question des retraites, et situe la France au sein de ce tableau général.

Le problème du système de retraite français

Le problème auquel se trouve confronté notre système de retraite est désormais bien connu : le nombre de personnes ayant atteint l’âge de départ à la retraite ne cesse d’augmenter, tandis que le nombre d’actifs ne cesse de diminuer. Le système de retraite français (système par répartition) est donc menacé : avant de tenter de trouver une solution au problème, il convient de bien comprendre la problématique à laquelle notre système de retraite se trouve confronté et d’être conscient de tous les enjeux que les diverses solutions proposées par l’Etat impliquent.