Collaborateur en cabinet de courtage

Collaborateur en cabinet de courtage

- Niveau minimum de formation : Bac +2

- Salaire :

  • Jeune cadre : entre 30 000 € et 38 000 €/an
  • Cadre confirmé : plus de 40 000 €/an

N.B. : La rémunération du collaborateur en société de courtage s’effectue sous forme de salaires et se compose d’une partie fixe à laquelle s’ajoute une partie variable (commissions).


Formations de l’ESA préparant au métier de Collaborateur en cabinet de courtage :

Formations en alternance :


Formations classiques :

Description du poste :

Fonctions, responsabilités et compétences :

Collaborateur de courtierLe collaborateur en cabinet de courtage, comme son nom l’indique, travaille pour un cabinet ou une société de courtage. Assurant l'interface entre un client (particulier ou professionnel) et les entreprises d'assurances, il aide le courtier (commerçant et négociateur qui travaille en indépendant pour des clients) à développe et gérer son portefeuille de clients, divisé par catégories de marchés ou de produits (particuliers, PME-PMI, grands comptes, TNS…). Il sélectionne alors les contrats d'assurances les plus adaptés aux besoins de ses clients en termes de conditions de souscription (garanties, tarification, exclusions, etc.) et en négocie les conditions auprès des assureurs.

Dans le cadre de l’exercice de son métier, le collaborateur en cabinet de courtage doit s’occuper de la gestion et du développement commercial d'un portefeuille de clients, suivre la gestion des contrats et exercer un rôle de conseil et d’assistance.

Profil :

Fin négociateur, le collaborateur en cabinet de courtage fait valoir auprès des assureurs les intérêts du client alors que sa fibre commerciale s'exprime par son tempérament de développeur d'affaires et un sens prononcé du service client. Il adapte son discours à différents types d'interlocuteurs et sait établir une relation de confiance avec la clientèle, comme avec les personnes avec lesquelles il collabore et dont il orchestre les activités dans le montage et l'ajustement d'une offre d'assurance. Rigoureux et créatif, il propose des contrats respectant les intérêts de la clientèle, les règles de l'assurance et construit des solutions adaptées aux attentes de certains clients.

Le collaborateur en cabinet de courtage doit également développer de nombreuses compétences techniques : il doit maîtriser les techniques de négociation et de vente d'assurances selon le type de client ou de produit et posséder de bonnes connaissances juridiques et financières pour conseiller, évaluer, après lecture et analyse du bilan, les enjeux financiers qui sont associés à l'opération de souscription. Ses compétences techniques en assurance lui permettent d'apprécier la nature et l'importance des risques encourus, notamment par la clientèle. Enfin, la maîtrise de l'anglais est nécessaire pour négocier et traiter des marchés avec une clientèle de grands comptes et pour évoluer dans des cabinets de courtage à dimension internationale.

Evolution de carrière :

Avec l’expérience, le collaborateur en cabinet de courtage peut voir sa carrière évoluer en prenant la responsabilité d'un portefeuille de clients plus important en termes de chiffre d'd'affaires, en se voyant confier des missions plus étendues, ou bien en devenant lui-même courtier.

Il peut également s’orienter vers les métiers suivants :

  • Directeur commercial
  • Risk manager