Conseiller Commercial en Assurances

Conseiller Commercial en Assurances

- Niveau minimum de formation : Bac +2 / Bac +3

- Salaire :

  • De moins de 20 000 € à plus de 34 000 € / an

N.B. : Les salaires sont généralement composés d’un fixe et d’une partie variable.


Formations de l’ESA préparant au métier de conseiller commercial en assurances :

Description du poste :

Fonctions, responsabilités et compétences :

Conseiller commercialLe conseiller commercial en assurances gère et développe un portefeuille de clients et de prospects au sein d’un secteur géographique donné. Egalement dénommé agent commercial, il prospecte tout d’abord, pour la société d’assurances qu’il représente, de nouveaux clients sur le secteur géographique dont il a la charge, en analysant leurs besoins et en leur proposant des solutions d’assurance adaptées (nouveaux contrats, nouvelles garanties…). Ensuite il doit suivre et satisfaire ses clients en étant à l’écoute de leurs besoins. Son principal objectif est de construire avec eux une relation de confiance. Humainement très riche par la multiplication des contacts, ce métier permet les rencontres les plus variées.

Le travail du conseiller commercial en assurances ne se limite donc pas à la vente de contrats. Sa bonne connaissance des clients lui permet d’être force de proposition et de suivre l’évolution de leurs besoins. Le suivi des sinistres est également important pour s’assurer de leur bonne fin et de la satisfaction du client, indispensable pour établir une relation durable.

Profil :

Le conseiller en assurances a une personnalité affirmée doublée d’une grande capacité d’écoute. Il aime conseiller les autres, a le goût de la vente et la culture du résultat. Il est vif d’esprit et prompt à déceler les attentes et les besoins de chacun. Ses interlocuteurs se sentent vite compris et en confiance. Son dynamisme vient compléter ces qualités relationnelles.

Véritable commercial, il doit faire preuve d’une grande autonomie, de ténacité et d’un goût très développé du contact. Mais il faut aussi apprendre à gérer les situations de refus. Cela implique de se remettre en question tout en étant capable de positiver l’expérience, car c’est un métier où il ne faut jamais baisser les bras !

Le travail de contact doit être accompagné par une démarche méthodique et une organisation rigoureuse. En cela, le conseiller en assurances est épaulé et guidé par sa société. Des formations régulières lui permettent d’approfondir sa connaissance des produits. Elles lui permettent également de développer sa force de conviction.

C’est donc une activité qui nécessite d’être tenace et motivé, de savoir communiquer, et de concilier les intérêts de l’assuré et la rentabilité de sa société.

Evolution de carrière :

L’acquisition d’une bonne connaissance du terrain et sa capacité à atteindre ses objectifs commerciaux permettent à celui qui exerce cette profession d'élargir ses horizons professionnels dans le management de vente, la formation ou le marketing opérationnel.

Le conseiller commercial en assurances peut évoluer vers le secteur du courtage d'assurances ou vers les métiers de :

  • Responsable d' un réseau de commerciaux
  • Inspecteur commercial
  • Chargé(e) d'études marketing
  • Agent général d'assurances