Gestionnaire de sinistres

Gestionnaire de sinistres

- Niveau minimum de formation : Bac +3

- Salaire :

  • De moins de 26 800 à plus de 31 900 € / an pour un non-cadre
  • De moins de 29 500 à plus de 38 400 € / an pour un cadre

Formations de l’ESA préparant au métier de Gestionnaire de sinistres :

Formations en alternance :


Formations classiques :

Formation à distance :

Description du métier :

Fonctions, responsabilités et compétences :

Gestionnaire de sinistresLe Gestionnaire de sinistres intervient après la réalisation d’un sinistre et lorsque le client réclame d’être indemnisé suite à la survenance de l’événement pour lequel il a souscrit un contrat. Exerçant son métier au sein d'une compagnie d'assurances, il a la charge de mettre en œuvre les garanties prévues par les contrats, mais aussi d’éclaircir ou de clarifier les circonstances dans lesquelles le sinistre s’est produit, afin de bien identifier et d’évaluer les responsabilités des uns et des autres, de façon que personne, ni l'assuré, ni la compagnie, ne soit lésé.

Bien qu’en théorie il puisse choisir d’être spécialisé dans un domaine particulier (sinistres automobiles, responsabilité civile…) ou être plus généraliste, la pratique dans les sociétés d’assurance tend à la spécialisation de cette profession qui se subdivise aujourd’hui en différentes branches organisées par typologie de clientèle (particuliers, entreprises, professionnels, collectivités…) et de risques (multirisques habitation, multirisques industriel, auto, risque agricole…).

Et de fait, le Gestionnaire de sinistres aura un travail sensiblement différent, suivant qu'il gère des sinistres pour des particuliers ou des entreprises. Lorsqu’il travaille sur des contrats d’assurances pour particuliers, il peut être amené à gérer différents types de sinistres : automobiles (matériels ou corporels), incendies, accidents corporels, sinistres engageant la responsabilité civile… Interlocuteur privilégié des victimes, il les informe et les conseille à toutes les étapes de leur dossier et décide des mesures à entreprendre pour déterminer les responsabilités et le montant des dommages subis par ses assurés et les autres personnes impliquées dans le sinistre.

Le Gestionnaire de sinistres IARD prend en charge l’instruction des dossiers et le règlement amiable et contentieux dans le cadre de déclarations de sinistres complexes. Dans un esprit de rigueur et de finesse d’analyse, il détermine les responsabilités, rédige les conseils juridiques et mène les négociations dans le respect des procédures. Il peut s’investir dans des missions d’assistance et de formation pour partager son expertise technique.

Dans certains cas, il peut également gérer les contrats des assurés et doit donc :

  • vérifier, classer et prendre en compte les modifications des pièces d'un contrat ;
  • suivre, contrôler et corriger les traitements effectués, mettre à jour les bases de données ;
  • informer et renseigner les clients ;
  • prendre en charge la gestion des primes (vérification des déclarations, appels de cotisations, relances) ;
  • suivre la gestion des sinistres (recevabilité des demandes, traitement du dossier médical, mise en paiement)…

En résumé, dans le cadre de l’exercice de ses fonctions, le gestionnaire de sinistres a pour tâche de :

  • enregistrer le sinistre ;
  • évaluer les responsabilités et le coût du préjudice ;
  • prendre une décision quant à l’attribution des responsabilités et à l’application ou non-application des clauses du contrat ;
  • négocier avec d'autres compagnies d'assurance, dans le cas où un tiers est impliqué dans le sinistre.

Profil :

Le postulant au poste de Gestionnaire de sinistres doit avoir les qualités suivantes :

  • Être rigoureux et organisé.
  • Avoir un bon esprit d'analyse et être capable d'arbitrer des situations complexes,
  • Avoir un jugement fiable lui permettant de prendre les décisions adaptées aux situations les plus complexes.
  • Être autonome, responsable de ses dossiers, capable de prendre les décisions et de travailler seul.
  • Avoir des qualités d'écoute développées, tout en sachant être ferme et objectif.

Le Gestionnaire de sinistres doit également se tenir informé de l'actualité de son secteur et connaître les nouveaux types de contrat, notamment grâce à des formations.

Enfin, il lui faut avoir acquis durant sa formation de solides connaissances juridiques et techniques et maîtriser l'environnement informatique.

Evolution de carrière :

Le Gestionnaire de sinistres pourra, après quelques années d’expérience, traiter des dossiers de plus en plus complexes et mettant en jeu des montants de plus en plus importants.

Un certain type de spécialisation pourra par exemple lui ouvrir les portes d’une carrière de Gestionnaire de sinistres pour les entreprises, donnant lieu à une rémunération très attractive.