Inspecteur commercial

Inspecteur commercial

- Niveau minimum de formation : Bac +5

- Salaire :

  • Jeune cadre : entre 34 000 et 35 000 €/an
  • Cadre confirmé : entre 35 000 et 60 000 €/an

N.B. : La rémunération peut varier dans des proportions importantes selon le niveau d'expérience, la taille du réseau (nombre de commerciaux, importance des portefeuilles en chiffres d'affaires), et le type de produit.

Elle est généralement constituée d'une partie fixe (salaire) garantie la première année et de parties variables (commissions, primes) auxquelles s'ajoute le remboursement de frais.


Formations de l’ESA préparant au métier d’inspecteur commercial :

Formation en alternance :

  • Manager de l'Assurance en Alternance
    Titre de Niveau I, enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles + European Master of Science in Business, Spécialité Insurance Manager en Alternance – Accrédité par The European Accreditation Board of Higher Education Schools (EABHES)

Formation classiques :

  • Manager de l'Assurance
    Titre de Niveau I, enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles + European Master of Science in Business, Spécialité Insurance Manager – Accrédité par The European Accreditation Board of Higher Education Schools (EABHES)

Description du métier :

Fonctions, responsabilités et compétences :

Inspecteur commercial en AssurancesL'inspecteur commercial est un cadre supérieur salarié d'une société d'assurances. Nommé par la direction, il a pour mission d'organiser et de développer les réseaux de vente des produits d'assurances dans un secteur géographique déterminé. Le métier comporte des fonctions de recrutement, de formation et de management du personnel placé sous sa responsabilité (conseillers notamment).

Les activités de l'inspecteur commercial peuvent relever de la branche IARD (incendie, accidents, risques divers) ou Vie. Dans ce dernier secteur, l'inspecteur est essentiellement un commercial astreint à des quotas de vente. Il peut aussi proposer une gamme de produits spécifiques à sa société d'assurances : perte d'exploitation, réassurance... Il maintient des contacts permanents avec les services centraux de la société qu'il informe sur l'état du marché et qu'il consulte sur des points techniques.

Il a donc pour missions :

  • d’assurer le soutien technique et commercial ;
  • de négocier les objectifs à atteindre, les moyens et le budget nécessaires pour y parvenir ;
  • de concevoir et mettre en place les plans d'actions commerciales ;
  • d’assurer un suivi régulier, quantitativement et qualitativement, des résultats commerciaux ;
  • de participer au recrutement et à la formation des équipes.

Profil :

Dynamique et enthousiaste, l'inspecteur commercial communique à ses collaborateurs son goût du challenge et utilise son excellent relationnel auprès des commerciaux, des services centraux de l'entreprise et de la clientèle. Il développe un esprit d'équipe au sein du réseau des producteurs salariés, entretient les contacts avec les prescripteurs, les apporteurs d'affaires et fidélise sa clientèle. Organisé et très disponible, il coordonne et pilote les activités commerciales grâce à ses connaissances approfondies des méthodes et techniques de commercialisation des produits d'assurance, mais aussi par un sens développé de la négociation. Enfin, il sait, sur le terrain, prendre le recul nécessaire pour conseiller les commerciaux lors de difficultés de commercialisation.

D’un point de vue technique, l'inspecteur commercial possède de bonnes connaissances du tissu économique et relationnel, régional ou local, et des techniques de l'assurance. Sa maîtrise du management lui permet de recruter, former et motiver une force de vente et d'apporter une dimension de conseil auprès des commerciaux dans l'élaboration de certains contrats complexes.

Evolution de carrière :

Les qualités relationnelles de l’inspecteur commercial, alliées à son talent commercial et à sa connaissance des produits, lui permettront d'envisager une évolution de ses responsabilités sur le plan régional, des responsabilités marketing ou dans le domaine de la formation.

Voici quelques exemples de fonctions vers lesquelles il peut évoluer après avoir exercé pendant plusieurs années le métier d'inspecteur commercial.

  • Responsable commercial départemental, régional...
  • Responsable de réseau
  • Responsable d'études marketing
  • Chargé des plans d'action commerciale
  • Animateur de formations
  • Agent général d'assurances
  • Courtier d'assurances