Inspecteur vérificateur de Risques

Inspecteur vérificateur de Risques

- Niveau minimum de formation : Bac +5

- Salaire :

  • De 34 000 à 35 000 €/an en début de carrière
  • Entre 35 000 et 39 000 €/an en milieu de carrière
  • Entre 40 000 et 50 000 €/an après

Formations de l’ESA préparant spécifiquement au métier d’Inspecteur vérificateur :

Formations en alternance :


Formations classiques :

Description du métier :

Fonctions, responsabilités et compétences :

Inspecteur vérificateur de Risques en AssurancesUn inspecteur-vérificateur a pour rôle, dans le cadre des assurances des entreprises (risques industriels, bâtiments, matériels...), d’analyser les risques de sinistres (incendie, vol, informatique, bris de machine, malveillance...), d’évaluer leur probabilité de survenance, leur niveau de gravité et leurs conséquences éventuelles sur l’activité de l’entreprise (dommages corporels, pertes d'exploitation, dégâts aux bâtiments et équipements, conséquences environnementales...).

Il rédige ensuite un rapport, dans lequel il fait des propositions de contrat et des préconisations pour limiter ces risques. Il assure ensuite un suivi pour s’assurer que ses recommandations ont été bien suivies. Il peut également préconiser des actions en matière d'amélioration de la sécurité et/ou de prévention des risques.

Son rapport sert pour la tarification des contrats d'assurance. Il est en contact étroit avec les agents généraux et les courtiers, ainsi qu'avec les assurés, auprès desquels il peut jouer un rôle de conseil sur les mesures de sécurité à prendre. S’il exerce son activité dans une société d'assurance-crédit, il collecte alors les informations financières concernant les clients des entreprises qu'il garantit contre le risque d'insolvabilité. Et il évalue les risques commerciaux que le client peut encourir.

Dans le cadre de l’exercice de ses fonctions, l’inspecteur-vérificateur a les responsabilités suivantes :

  • Vérifier et apprécier, sur les sites, la nature et l’importance des différents risques, notamment en lien avec un souscripteur
  • Réaliser des études personnalisées et des audits de vulnérabilité pour la mise en place de plans de prévention et d’assurance
  • Organiser des actions de prévention et de formation
  • Analyser et surveiller les niveaux de risques et les évolutions propres à chaque activité garantie

L'inspecteur-vérificateur effectue de nombreux déplacements et travaille souvent sur le terrain.

Profil :

Un inspecteur-vérificateur de risques doit, dans sa formation et dans l’exercice de son métier, apprendre à observer, comprendre, analyser, anticiper et décider en faisant preuve de la plus grande rigueur. Il lui faut également être autonome dans ses prises de décision et être capable de convaincre les entreprises de l'importance des mesures de sécurité et de prévention préconisées.

Il doit en outre posséder de solides compétences techniques dans le secteur des matériaux, de la construction et des outils de protection alliées à d'excellentes connaissances concernant la réglementation et les procédures de prévention et de sécurité. Aimant détecter les points de vulnérabilité sur le terrain, il préconise les solutions les plus efficaces, tout en étant capable de motiver ses choix et de former ses interlocuteurs. Il lui est donc indispensable de connaître le secteur économique des entreprises qu'il inspecte, ainsi que d’être capable d’analyser les éléments comptables d'une société. C’est pourquoi l'inspecteur-vérificateur peut être spécialisé par type de process et/ou secteur d'activité.

Enfin, il doit être un analyste habile, faisant preuve de grandes capacités de synthèse et rédactionnelles.

Evolution de carrière :

La variété des risques auxquels l’inspecteur-vérificateur sera confronté lui permettra d’enrichir ses connaissances techniques.

Son rôle de conseil et d’accompagnement auprès des clients donnera une dimension à la fois pédagogique et commerciale à son expérience, et lui permettra d’orienter sa carrière vers des métiers comme :

  • Risk Manager
  • Souscripteur grands risques
  • Commercial grands comptes
  • Responsable hygiène sécurité…

Il pourra aussi rejoindre un cabinet d'audit spécialisé en prévention et sécurité avec la fonction de consultant. Des postes de responsable commercial régional pourront également l'intéresser.